Johan Le Bon, comme prévu sur l’ Etoile de Tressignaux

Il est venu, il a vaincu, pour Johan Le Bon, les week-end se suivent et se ressemblent, après sa démonstration sur les routes de Plaintel – Plaintel où il s’était offert la victoire après un raid en solitaire de 30 km, il a récidivé, ce samedi sur la 17 è Etoile de Tressignaux où il était grand favori.Il n’avait bien entendu pas loupé l’ échappée du jour lancée par l’ex-pro Cédric Hervé et qui propulsait à l’avant un groupe de neuf hommes. De près d’une minute, l’avance des fuyarts tombait à 40 » à l’entrée du circuit final où 36 km restaient à parcourir. C’est le moment que choisissait David Chopin pour placer une première banderille, imité quelques kilomètres plus loin par Vincent Guégo, ces attaques faisaient éclater le groupe de tête et on ne retrouvait plus que trois hommes à l’avant, Guégo, Chopin et … Johan Le Bon qui une nouvelle fois avait flairé le bon coup. Sentant le peloton se rapprocher dangereusement; le champion du monde des juniors vissait un peu plus l’allure, ses compagnons de fugues étaient au point de rupture et c’est sans coup férir que le lannionais les déposait pour s’envoler vers un nouveau succès, démontant une nouvelle fois toute l’étendue de son jeune talent .

Le classement

– 1. Johan Le Bon (UC Briochine)
– 2. V. Guégo (AC Lanester 56)
3. D. Chopin (Hennebont Cyclisme)
– 4. W. Le Corre (AC Lanester 56)
– 5. G. Névo (UCB)
– 6. S. Monnerais (SC Bretonne)
– 7. K. Collin (BIC 2000)
– 8. A. Abbé (UC Guinefort)
– 9. R. Lemée (UC Guinefort)
– 10.B. Guimard (VCP Lorient)
– 11. C. Tocqué (UCB)
– 12. Y. Pavoine (UCB)
– 13.R. Guillou (AC Lanester 56)
– 14. A. Guyomard (AC Lanester 56)
– 15. A. Denis (UC Guinefort)

Meilleur Animateur: Cédric Hervé (Côtes d’Armor- Maitre Jacques)
Meilleur Grimpeur: Mickael Perret (UC Briochine)

Photo: Johan Le Bon, en compagnie de David Chopin et Vincent Guégo qu’il va bientôt déposer pour s’envoler vers la victoire

David Chopin rêve toujours d’aller voir plus haut

Circuit du Morbihan, dimanche. Le Briochin qui a effectué une fin de saison 2008 convaincante comme stagiaire professionnel, a choisi Hennebont Cyclisme pour rebondir. David Chopin rêve d’une carrière professionnelle. Il y a quelques mois, le jeune Briochin (20 ans) a été à deux doigts de franchir le Rubicon en finissant la saison comme stagiaire au Crédit Agricole. Ses résultats, son joli coup de pédale et son tempérament de bagarreur auraient dû lui permettre de décrocher un contrat au sein de l’équipe managée par Roger Legeay. Mais, faute de repreneurs, la formation française a finalement été contrainte de quitter le peloton professionnel.David Chopin a donc dû se résoudre à rempiler pour une saison au niveau inférieur. Après avoir porté les couleurs de Nantes-Atlantique puis de Super Sport 35, deux formations de DN1, le Costarmoricain a rejoint l’équipe d’Hennebont Cyclisme. « J’ai eu d’autres contacts pour passer professionnel, notamment avec Roubaix, mais l’affaire ne s’est pas concrétisée. J’ai donc pris l’option de rejoindre Hennebont et je ne le regrette pas. Pour moi, l’ambition de passer pro demeure. A Hennebont, j’ai trouvé une excellente ambiance autour de Georges Le Bourhis et de Cédric Le Ny. »

Contrarié par un problème au genou, David Chopin n’a repris la compétition que la semaine dernière, à l’occasion de l’Étoile de Tressignaux. Et dès sa première course, il a prouvé qu’il n’avait rien perdu de ses qualités de puncheur en s’échappant avec Johan Le Bon (UC Briochine) et Vincent Guégo ([AC Lanester 56->http://www.aclanester56.com]). « A l’arrivée, j’ai pris la troisième place derrière un Johan Le Bon intouchable. Cette rentrée est de bon augure pour la suite de la saison même si je ne me suis pas fixé d’objectifs précis dans les semaines à venir. Je vais prendre les courses comme elles viennent. Je serai sur la « Louison-Bobet » samedi et à Moréac dimanche. » Avec l’espoir de se mêler à la lutte pour la victoire ? « On verra comment je vais récupérer. Avec Florian Auberger et Grégoire Le Calvé, on a des atouts au sein de l’équipe pour jouer un bon rôle. »

Avec 150 coureurs sur la ligne de départ, difficile toutefois de dégager un favori, même si on peut affirmer que les professionnels de Bretagne – Schuller auront soif de revanche après deux sorties décevantes sur la Route Bretonne et Manche-Atlantique. Avec à leur tête Lilian Jégou et Cyrille Monnerais, les hommes de Phlippe Dalibard feront figure de favoris.

Ils devront toutefois se méfier d’une opposition emmenée par les coureurs du VCP Lorient (Cheval, Pichon), de Côtes-d’Armor – Maître Jacques (Madec, C. Hervé), du Bic 200 (Beauny, Le Boulanger), du VC Pontivy (Vlichez, Le Vessier) et de l’AC Lanester 56 (Béret, Y. David). Sans oublier bien sûr un certain Johan Le Bon. Champion du monde junior en 2008, le jeune Costarmoricain n’a peur de rien. « J’ai hâte de voir sa performance, conclut David Chopin. Mais je ne suis pas inquiet pour lui. Johan court toujours devant et c’est sa force. »

Hennebont découvre le haut-niveau

L’accession au label DN Espoirs a entraîné un hiver pour le moins mouvementé. Cette reconnaissance pour le long travail effectué par les dirigeants morbihannais ne sont pas sans frais. Un grand travail de préparation a suivi cet hiver, avec de nouvelles têtes sur le vélo.Le club s’est tout simplement renforcé de onze éléments, et pas des moindres. Ainsi, David Chopin, stagiaire professionnel en fin de saison dernière au sein du Crédit Agricole, Florian Auberger, ex-Super Sport, le Quimpérois Cyrille Massé et le convoité britannique Matthew Rowe, sont notamment venus s’ajouter à l’effectif hennebontais. L’ancien jeune leader Grégoire Le Calvé sera bien épaule, malgré le départ significatif de Frédéric Guymard.

Le travail des dirigeants a ainsi payé. Les structures offrent de bonnes conditions de travail aux coureurs. Les ambitions reposent dans un premier temps sur les classiques bretonnes de début de saison. L’objectif sera de se montrer et faire la course. De son côté, le sprinteur Grégoire Le Calvé espère doubler la mise à domicile, à l’occasion du Grand Prix Leclerc à Hennebont. Georges Le Bourhis, directeur sportif, et ses coureurs, chercheront d’abord à savourer leur travail et à se faire plaisir. Un plaisir que tentera de retrouver Florian Auberger, ex-champion de Bretagne du contre-la-montre.

Record de fréquentation battu

La 13 e édition des Randos Leclerc a connu, dimanche, un succès au-delà des espérances des organisateurs. Les bénévoles d’Hennebont-Cyclisme ont compté pas moins de 1 921 participants dont 648 féminines.Au décompte, 438 ont opté pour la sortie cyclotouriste et ses trois circuits. 749 vététistes ont parcouru la sortie, au choix, de 15, 30 ou 40 km. La rando la plus fréquentée fut pédestre, avec 734 marcheurs, sur la route de Saint-Antoine.

Les raisons de cet engouement ? Sûrement, le très beau temps. Mais aussi l’organisation impeccable mise en place par le club cycliste. Après la sortie, un pot a été offert à chacun.

Tandis qu’un tirage au sort récompensait les plus chanceux. Ainsi, un VTT femme à Marie-José Prot (Quéven), un VTT homme à Gérard Evra (Riantec), et à Jean-Pierre Bouric (Rosporden), un BMX à Georges Robic (Hennebont).

David Chopin à Hennebont cyclisme

David Chopin évoluera l’an prochain sous les couleurs d’Hennebont cyclisme. Jusqu’à hier, jeudi, David Chopin espérait pouvoir passer pro au VC Roubaix mais il a reçu une réponse négative. « Comme je ne passe pas pro, je ne souhaitais pas continuer en DN1, mais trouver un club en Bretagne » explique le vainqueur de Manche Océan cette année.

A Hennebont cyclisme, il retrouvera Florian Auberger, son équipier cette année à Super Sport. « Je pouvais continuer avec Super Sport, mais j’ai dit à Alain Heulot que je ne voulais pas repartir avec eux, par peur de refaire la même saison. Nous nous sommes quittés bons amis » précise-t-il.

1 158 159 160 161